Categories
Reviews

The Morning Show : Critique de la saison 1

Apple TV+ s’empare de l’ère du #MeToo dans cette nouvelle production portée par un duo de choc, Jennifer Aniston et Reese Witherspoon.

The Morning show raconte comment une chaîne de télévision corrompue ferme les yeux sur les agressions sexuelles de Mitch (Steve Carell), présentateur vedette du TMS, envers ses collègues féminines.

Steve-Carell-on-The-Morning-Show
Mitch (Steve Carell), Source Google

 

D’abord, on doute de la culpabilité de Mitch. C’est vrai, il a plutôt l’air d’un bon gars, il a la gueule du présentateur qu’on a envie de voir tous les matins entre le café et le brossage de dents. Ce doute est renforcé par l’interview de la femme à l’origine des accusations. Cette femme ne semble pas crédible, notamment parce qu’elle affirme que Mitch ne l’a jamais forcée à rien, qu’elle y allait de son plein gré. Bon, à ce moment là on se dit mais qu’est-ce que cette série essaie de faire ?

Peut-être sert elle à dénoncer les comportements abusifs, les fausses déclarations qu’a engendré le mouvement MeToo. Je ne dois pas vous rappeler que lorsque ce mouvement a pris de l’ampleur, pas mal d’hommes ont été accusés à tort.

Énormément d’hommes ont aussi été accusés à raison, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit.

Quand j’ai regardé cet épisode, cela a été ma première réaction, je la relate ici, maintenant.

 

Puis, on avance et la série nous accorde un épisode flashback (le 8ème) qui nous montre la vraie facette de Mitch. L’équipe du TMS se trouve à Las Vegas pour couvrir les attentats ayant eu lieu. Mitch profite de la vulnérabilité d’Hannah, une nouvelle arrivante dans l’équipe, pour la violer dans sa chambre d’hôtel alors que ce n’était censé être qu’une sympathique soirée devant une comédie.

Là, le public est convaincu de la culpabilité de Mitch. Il aura fallu 8 épisodes pour en être sûr ce qui maintient le suspens donc c’est un bon point. Le fait que nous avons droit qu’à un seul épisode flashback est un bon point aussi. Les producteurs n’ont pas cherché à combler de vide, on s’en fiche tous du passé de Mitch. Ils sont allés à l’essentiel en nous montrant suffisamment pour comprendre que les accusations à son égard sont fondées.

Hannah, elle n’a pas eu la fin que je souhaitais pour elle mais ça m’a semblé être la seule fin possible pour faire tomber des têtes, dont celle du grand patron de la chaîne qui a acheté le silence d’Hannah en lui offrant une promotion.

23f96ced-d622-42d1-8917-cbdde07f71a6
Source Google

La mort d’Hannah conduit pas à pas au réveil d’Alex Levy qui, choquée, balance en direct l’envers du décor aux téléspectateurs. Elle se blâme elle-même d’avoir fermé les yeux sur ce qu’il se passait tous les jours à son travail et je ne peux qu’apprécier cette progression de ce personnage égocentriste. Elle possède enfin une voix dont elle se sert pour prendre le contrôle et dire la vérité, enfin.

the-morning-show-2019-jennifer-aniston-apple-tv-1
Alex Lexy (Jennifer Aniston), Source Google

Jennifer Aniston, dont le nom n’est plus à refaire nous revient en force dans un rôle différent de ceux dans lesquels on a pu la voir depuis son succès dans FRIENDS. J’ai découvert que Jennifer n’était pas qu’une actrice de comédies, elle sait faire autre chose et elle le fait bien. Petite exception, elle ne sait pas pleurer. Non, jamais.

S’il y a bien un personnage à l’origine de la (re)naissance d’Alex, c’est sa nouvelle coéquipière depuis le départ de Mitch, Bradley Jackson ! Cette journaliste ne rentre pas dans le moule et c’est ce que j’ai adoré à propos d’elle. Bradley considère que le métier de journaliste est de balancer la vérité aux gens, qu’elle soit belle ou non et de ne pas envelopper les choses dans du coton. Les gens doivent savoir que ça pue la merde et qu’ils feraient mieux de bouger leur cul pour agir s’ils veulent un avenir demain. Telle est la philosophie de Bradley, que je partage, intensément. Son personnage n’est tout de fois pas toujours parfait, on peut la sentir quelque peu naïve, ce qui nous donne envie de la secouer. (Dans le bon sens du terme)

8631258
Bradley Jackson (Reese Witherspoon), Source Google

Reese Witherspoon, qui a donné naissance à Bradley, est épatante dans ce rôle. C’est pour moi le meilleur rôle de sa carrière. Elle nous fait passer par toutes les émotions, du rire (lorsqu’elle est épuisée) aux larmes (elle sait pleurer). C’est sans aucun doute le pilier de cette série, sans elle, le show serait beaucoup trop lourd à regarder.

En surfant sur internet, j’ai vu que la série était renouvelée, vu la fin sur laquelle on nous a laissé, tant mieux. Cela dit, c’est une série qui pouvait se dérouler en une saison.

Une saison 2, comme beaucoup de séries aujourd’hui, va faire plus de mal que de bien. L’argent c’est bien mais limiter un programme à une saison pour en conserver toute la qualité c’est mieux.

 

Toutefois, si je devais écrire la saison 2, je mettrais en scène des hommes victimes de viol, car il y en a aussi et on ne le souligne pas assez. Je condamnerais l’ensemble de l’équipe du TMS au courant des agissements de Mitch parce que de mauvaises choses se produisent et continueront de se produire car les gens ferment les yeux, et non pas parce qu’ils dénoncent.

Je mettrais aussi en lumière des cas d’hommes et de femmes accusé(e)s à tort. Ce sont ces accusations et l’effervescence de celles-ci qui ont totalement, de mon point de vue personnel, décrédibilisées le mouvement MeToo  (mais aussi le flux d’infos qu’on n’arrive plus à gérer et qui tous les jours nous bombarde de mauvaises nouvelles, ce qui conduit à un sentiment de lassitude). Les vraies victimes en font les frais parce que les fausses accusations ont provoqué une perte d’empathie et un ras le bol.

J’encourage les producteurs de la série à trouver la bonne histoire pour remettre le mouvement MeToo sur de bons rails car ce mouvement a de l’importance. Encore aujourd’hui en 2020 il y a des viols, tous les jours. Il y en a aussi bien sur des hommes que sur des femmes, sur des jeunes filles et des jeunes garçons.

La récente condamnation de Weinstein ne sera qu’une courte pause dans la chasse de ces prédateurs.

 

9076425
Source Google

 

J.Grenson

 

By jeangrenson

IG : @jeangrensoncca
YTB : JeanCCA

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s